La Communication Non Violente à l’épreuve du quotidien

La CNV, qu’est-ce que c’est ?

La Communication Non Violente (CNV) est une méthode de communication qui permet d’accroître la compréhension entre individus et qui aide à résoudre les différends dans un esprit de bienveillance. Inspiré des travaux du psychologue Carl Rogers, Marshall Rosenberg l’a développée dans les années 1960.

Au fait, ça marche comment ?

La CNV permet de développer la capacité de :

  • Énoncer des Observations rigoureuses que nous distinguons et séparons de nos jugements et de nos évaluations.
  • Différencier nos Sentiments de nos interprétations et de nos jugements.
  • Découvrir et exprimer nos Besoins profonds.
  • Présenter des Demandes de façon positive, concrète et réalisable.

Les étapes clés de la CNV : Le bonhomme OSBD

1) Observation / description

Je décris de manière neutre la situation à laquelle je me réfère en veillant à éviter tout jugement, toute interprétation.

Quand je vois/j’entends [décrire la situation sans juger]

2) Sentiment

Je décris ce que j’éprouve lorsque je me mets en lien avec l’évènement.

Je ressens [citer l’émotion ressentie]

3) Besoin

J’identifie le besoin caché derrière le sentiment. J’exprime ce besoin (sécurité, reconnaissance, autonomie, repos, intimité…)

Parce que j’ai besoin de [citer le besoin derrière votre sentiment]

4) Demande

Je formule une action concrète, précise, réalisable.

Alors je demande [citer l’action qui viendra satisfaire le besoin]

Réflexion : De nombreux défis se posent au moment d’appliquer la CNV dans son quotidien. Par exemple, lorsque l’on est pris par une émotion forte, il peut être délicat de réussir à identifier nos propres sentiments et besoins en jeu. Vouloir appliquer la CNV est louable, toutefois le risque de se laisser emporter par ses émotions existe, oubliant ainsi les principes et étapes essentiels de cette méthode. Il est nécessaire parfois de prendre du recul pour pouvoir vraiment sentir ce qui se joue à l’intérieur de soi-même et être en mesure de l’exprimer. De plus, un autre défi consiste à vouloir appliquer la CNV face à quelqu’un qui n’est pas initié à cette méthode. Cette personne pourrait ressentir de la surprise voire parfois de l’agacement si elle ne comprend pas vraiment la méthode employée. Elle pourrait même la juger « mécanique » si la réalisation des quatre étapes est laborieuse.

Il existe d’autres défis au moment d’appliquer la CNV. Lesquels avez-vous identifiés et où en êtes-vous par rapport à cette pratique? Pour ne pas se laisser décourager par ces défis et difficultés potentielles, la recette est à la fois simple mais exigeante: il faut s’entraîner! La clef de la réussite réside en effet dans la pratique !

Invitation: Prenez une situation qui vous a irrité au cours des derniers jours. Imaginez que vous vous adressez à l’autre en vous entrainant à l’écrit à passer par ces 4 étapes.

Dans le cadre de votre vie personnelle et professionnelle, je vous propose des ateliers CNV afin que vous puissiez parvenir à une communication coopérative respectant les besoins de chacun. Acquérir ces outils permet de dialoguer autrement et d’éviter l’escalade vers le conflit.

Contactez-moi pour avoir plus d’informations !

Laure Faget